FOURRAGE DÉSHYDRATÉ


Par le procédé de déshydratation, SO.PR.E.D. transforme aussi bien la luzerne que les fourrages issus des prairies polyphytes composées essentiellement de graminées autochtones spontanées (par ex. Lolium, Festuca et Phleum) et de trèfles. Dans les plaines et/ou dans les prairies stables des coteaux, ces fourrages sont essentiellement récoltés lors de la première coupe (coupe du mois de mai). Le fourrage séché ainsi obtenu a une teneur en protéines nettement réduite par rapport à la luzerne. Malgré cela, cet aliment est indiqué pour l’élevage d’animaux d’engraissement (bovins, ovins ou caprins) ou de maintien du cheptel (équidés et reproducteurs).

Tabella-FORAGGIO-1.jpg
Tabella-FORAGGIO-2.jpg